Atelier Terre à Terre

Dominique Gohin-Andrieu

céramiste

28, rue Basse des Comtes de Toulouse

 12270 Najac

 

il y a des arbres qui nous ressemblent, et nous rassemblent.....en chacun de nous un arbre millénaire

 libellés

     CV

         liens briqueterie

            poèmes A.Andrieu 

               expositions

               expositions en solo

 

                   installation

                       alba

                        liens amis

                                

                            

les arbres défilent

sur la route déserte.

le ciel rougit

et toi aussi

pendant que j'écris

A.Andrieu

Arbres, grands vigiles, paraboles

à géométrie variable, chevaucheurs

de vent, escaladeurs d’azur

vapoteurs  psychédéliques

 par delà le bruissement des feuilles

j’entends  vos apartés  de sève

vos suées de vert, la secrète alchimie

 de vos amours, j’entends votre silence

 

qui me remet  au monde

 

Jacqueline Lalande

laroussia
laroussia

Laroussia

           Dominique Gohin-Andrieu

sculpteur

née en 1949

vit et travaille à Pontoise

 

Après mes études aux Beaux Arts de paris (1972 à 1975), la sculpture ne s'est pas imposée à moi comme étant mon seul moyen d'expression.

j'ai dû attendre de nombreuses années et de nombreux tâtonnements, pour me rendre compte à quel point le modelage, la matière m'étaient indispensables.

Découverte tardive, mais magique..................

Ce sont en 2002, les pneumatophores du château d'Ainay-le-Vieil dans le Cher, telle une révélation, qui ont enfanté ce travail de corps allongés, lisses, fins comme des biscuits, dépourvus de membres, surmontés de têtes, qui crient ou chantent au gré de notre imagination, nos souffrances ou nos bonheurs, -pour plus récemment glisser lentement vers une démarche orientée vers la nature, le végétal, enfin l’arbre, -essence féminine, qui exprime la vie, la croissance, l’évolution.  

A travers ce thème de l'arbre, je m'ancre dans la terre, je m'enracine avec et dans mes sculptures.

Parallèlement, j'ai voulu traiter un thème gai et échevelé, avec les rondes et cavalcades, qui appellent à l'imaginaire de chacun.

Invitation au voyage de la matière.

Dominique Gohin

 

 

Jubéa doré

Kalanchoé

dans la nature....................